blog post

MIDEFEHOPS DANS L'EDUCATION DES ENFANTS SORTIS DELA RUE

MIDEFEHOPS DANS L’EDUCATION DES ENFANTS SORTIS DE LA RUE

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme affirme  que l’éducation est un droit humain fondamental pour tous.Cependant, certainsenfants sont privés de ce droit, au regard de la pauvreté que traversent leurs familles et sont obligés de se réfugiés dans la rue  à la recherche de leur préoccupation.

Conscient de l’utilité de l’éducation pour l’avenir de l’enfant,MIDEFEHOPS s’intéresse à cette catégorie des vulnérables d’où au début de cette année scolaire 2020-2021,un effectif de 19 enfants bénéficie de la scolarisation à l’école Sainte Elisabeth de la Trinitédans le centre CEAVU/MIDEFEHOPS.

« Je suis dans la rupture scolaire depuis l’année 2018, la vie avec ma grand-mère et mon père ne m’a pas permis d’avoir des frais scolaires .Envieux d’autres enfants au quartier qui allaient à l’école, le cœur ne cessait de me faire du mal, c’est ainsi que j’ai décidé de quitter la maison pour la rue. Actuellement, je suis ravi d’avoir commencé les études. Merci MIDEFEHOPS pour ma réinsertion scolaire ! ».

Il est grand temps que  les humanitairesprennent conscience du danger qui guette la société congolaise  et exigés aux  hommes politiques à donner une priorité aux droits de l’enfant car l’éducation est une voie d’accès au plein épanouissement de l’êtrehumain.

NAMAHANGA Marie Secrétaire au sein de MIDEFEHOPS